+ Filters
Новый поиск
Filters
Доступные Exact word(s) Only in the title
интернет-магазинLoading...
ОценкаLoading...
ЦенаLoading...
de
1
à
100

fme_635142 - SOCIÉTÉS COMMERCIALES Médaille, Société des Filatures, Corderies et Tissages d’Angers

SOCIÉTÉS COMMERCIALES Médaille, Société des Filatures, Corderies et Tissages d’Angers AU
22.00 €приблизительно 1868.68 RUB
Количество
Добавить в корзинуДобавить в корзину
Тип Médaille, Société des Filatures, Corderies et Tissages d’Angers
Дата: n.d.
Монетный двор / Город: 49 - Angers
Металл: copper
Диаметр: 49,5 mm
Гравер Dropsy
Вес: 47,35 g.
Век: lisse + triangle CUIVRE
Пуансон: CUIVRE
Комментарии о состоянии
Patine hétérogène avec des marques d’usure et quelques taches noires

Лицевая сторона


Аверс: легенда: ANÉPIGRAPHE.
Аверс: описание: Joueur de foot devant un but, footballeurs à l’arrière plan. Signature en monogramme : E. DROPSY.

Обратная сторона


Реверс: легенда: S.TE A.ME DES FILATURES, CORDERIES ET TISSAGES D’ANGERS // BESSONNEAU / ADMINISTRATEUR.
Реверс: Описание: Ouvrier tirant sur un fil tandis qu’un autre tourne une manivelle. Paysage et rivière à l’arrière plan. Signé : HENRY DROPSY.

Комментарий


Exemplaire non décerné
Il s’agit de la société des Filatures, Corderies et Tissages d'Angers, les établissements Bessonneau, dirigés par Julien Bessonneau, industriel angevin.
En 1917, l'usine s'étend avec l'acquisition de la fabrique de câbles métalliques de la Commission des Ardoisières, menant à la création de la S.A. des Câbleries et Tréfileries d'Angers.
En 1916, lorsque Julien Bessonneau père (1842-1916), se tue accidentellement, l'empire industriel familial passe en succession à son fils Julien Bessonneau.
Julien Bessonneau fils (1880-1960) fait prospérer l'entreprise familiale.
Julien Bessoneau fondera la S.A. d'Applications Industrielles du Bois en 1917, dirigée par la fabricant de meubles parisien Noël.
En août 1918, une société en nom collectif, Anjou-Aéronautique, sera créée entre Julien Bessonneau fils, l'industriel Marcel Dassault, l'ingénieur Henry Potez, et le fabricant parisien de papier-peint René Lévy-Finger.
En 1920, l'établissement Bessonneau emploiera jusqu'à 10 000 ouvriers. Mais la gestion hasardeuse de Julien Bessonneau entamera la prospérité de l'entreprise. Il démissionnera en 1921. (cf. Numistoria).

Историческая справка


COMMERCIAL COMPANIES

cgb.fr uses cookies to guarantee a better user experience and to carry out statistics of visits.
To remove the banner, you must accept or refuse their use by clicking on the corresponding buttons.

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com